L'ANTRE DE LA FOLIE

Forum des Rolistes Aliénés
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GlVa IC017-007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stavros

avatar

Nombre de messages : 483
Age : 40
Localisation : Beauvais
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: GlVa IC017-007   12.05.14 18:34

Expéditeur: Vaisseau cariste Le "Brazen Sky".
Niveau de priorité: Rouge Gamma.
Destinataire: Les Saints Ordo du Conseil de Calixien.
Transmis par: astropathe-gamma Jericus.
Recu par: astropathe-terminus Bogda.
Message de: Inquisiteur Globus Vaarak, Ordo Hereticus, Tricorne.
Pensée du jour: L’innocence cache parfois la quintessence de l’horreur


Seigneurs inquisiteurs,

Je vous transmets le rapport d’une de mes équipes ayant été kidnappée et semblant avoir trait avec les héritages de cette maudite famille Haarlock.

Mes acolytes semblent avoir été kidnappés et avoir repris leurs esprits dans une arène entourée d’une quarantaine d’autres personnes dans la même situation qu’eux : reprenant à peine conscience et ne portant que de légers vêtements et semble-t-il toujours sous l’effet des sédatifs/hallucinogènes qui peuvent expliquer certaines conduites.
Informations importantes : Le techno-prêtre de l’équipe s’est vu privé de toutes ces interfaces mécaniques et le psycher drogué par une substance psycho-répulsive.
Plusieurs tunnels permettent de sortir de l’arène mais tous sont barrés par une grille.
Lorsque l’une des grilles se soulève, ce n’est que pour laisser entrer des prédateurs de type Xénos (implication de la maison de bête ?).
C’est le moment que choisi un personnage au masque de Héron pour égorger au couteau l’un de ses complices et fait descendre une échelle dans l’arène, laissant l’arme de son forfait à terre.
Zhaolteck ramasse l’arme qui sera, à ce moment, la seule en possession de mes acolytes.
Après plusieurs heures d’errance dans des boyau souterrain, un corps sans vie est trouvé avec un révolver (non pertinent) et une note beaucoup plus intéressante : (« ne peut faire confiance à personne »… « Faiseur de veufs »… « Empereur Dieu »), cela fut le déclic pour mon équipe, ils se trouvaient sous la ville de Xicarph sur la planète Quaddis durant le carnaval des lambeaux qui marque la grande conjonction.
(Pour rappel cette planète possède un statut de colonisation en cours depuis sa conquête par la dynastie des Haarlock dont ils sont toujours les gouverneurs de plein droit malgré la disparition d’héritier de cet lignée maudite).
Ayant trouvé un monte-charge pour rejoindre la cité, il découvre le corps de l’inquisiteur Karkala à l’article de la mort. Il réussit malgré tout à leur apprendre différentes informations : la confirmation du lieu où ils se trouvent, que le masque de Chacal est un certain Marcus Vulpain : un esclavagiste de la maison de la bête, que l’homme au masque de Héron n’est pas un esclavagiste mais une chose dont le « Warp brule l’âme » (pèlerin de la Hayte ?). L’homme au masque de Héron semble à l’origine des kidnappings et rechercherai un sang ancien en rapport avec l’héritage des Haarlock. L’inquisiteur Karkala demanda aux acolytes de retrouver l’un des siens resté à la surface : l’érudit blanc.
Les pièces d’équipements se trouvaient entreposées toute proche de l’inquisiteur Karkarla dont les acolytes remontèrent le corps, le cachèrent et le ramenèrent avec eux pour que son corps repose en paix.
C’est à ce moment que l’un de mes acolytes Yann Solo disparu dans la ville, nous ne pouvons que spéculer sur son devenir, au vu de ce qui s’est passé plus tard, ces chances de survie sont très faibles même s’il a déjà fait montre de son aptitude à survivre dans des conditions très difficiles.
Les survivants de l’équipe récupérèrent au passage un survivant enfermé à l’origine avec eux se présentant comme John Nouille, Larax de sa véritable identité, un noble déchu originaire de la planète Malfi, qui a fait preuve de sa capacité à survivre dans l’enfer des « cages rouges ».
Le carnaval battait son plein au moment de la sortie à l’air libre de mes acolytes, ils aperçurent à plusieurs reprises un homme portant un masque de Héron qui les menât jusqu’à une échoppe de potier dans laquelle ils trouvèrent un corps ensanglanté : celui de Marcus Vulpain (le masque de Chacal).
Pour retrouver « l’érudit blanc », mes acolytes se rendirent dans un bar de la capitale, où un trafiquant appelé « Papa Grist » leur demande d’éliminer une rivale, la « Fiancée Araignée », une servante de la dynastie des Haarlock, trafiquante elle aussi. Il leur propose alors de l’argent et des entrées pour le bal célébrant la grande conjonction du carnaval des lambeaux.
Ils apprennent aussi l’emplacement d’un homme ressemblant à la description de « l’érudit blanc ».
La rencontre avec l’érudit blanc ne se passa sans mal, car ils furent attaqués par plusieurs mutants et psychers non assermentés durant cette rencontre, il s’avéra que ceci faisait partis de les « pèlerins de Hayte » (culte mutant classé Ordo Hereticus Majoris).
Ceci semblé en vouloir à l’érudit blanc et recherché ‘ « le faiseur de veuve » (voir mythologie des histoires des Haarlock, il serait leur assassin attitré).
L’érudit blanc lors confie que son maitre pensait que quelque chose se tramait et qu’il faudrait assister au bal de la grande conjonction.
La rencontre avec la « Fiancée Araignée » se solde par des prises d’informations et la demande de transmettre un cadeau à « Papa Grist » qui se verra terrassé par celui-ci.
La « Fiancée Araignée » confie des invitations pour le bal mais aussi certains renseignements :
Le masque de Héron est un homme creux et sans nom, avec les Dieux Déchus qui traînent dans son sillage. Elle veut empêcher son plan, qui est de s’attaquer au « faiseur de veuves ». Mais sur tout, Elle craint le retour du « Voyageur Haarlock ».
Une seconde rencontre avec le culte des « pèlerins de Hayte » se solde par une observation : 4 d’entre eux accompagnés de 4 démons de la déchéance, attaque une créature semblant faite de cire qui ne semble pas souffrir des attaques qu’elle reçoit (le « Faiseur de Veuve » qui au final semble être plus réel que les mythes qui circule sur lui).

Petit rappel sur les mythes en questions :
Monstre changeant, gardien des secrets des Haarlock, leur assassin également. Les armes ne peuvent le tuer, les serrures ne peuvent lui résister. Sa simple présence empêchait les luttes ouvertes sur la planète.
Certains le disent Humain, d’autre démon, xénos ou autre, à la fois serviteur ou victime des Haarlock.
Lors de la conjonction, il révèlerait son véritable visage. Pendant le Festival des lambeaux, il demande inlassablement aux descendants des Haarlock de le libérer.
Il existe un autre mythe, selon lequel il y aurait un lien entre le faiseur de veuves et l’ « Horloge d’Acier » présente dans le domaine de Gabriel Chase Haarlock qui trône au sommet de la cité Xicarph: Elle est, dit-on, capable de jouer sur le court du temps. Elle retiendrait également le faiseur de veuves au service des Haarlock.

Mes acolytes en découvrent un peu plus sur Larax par l’intermédiaire de sa sœur qui était partie à sa recherche.

Munis d’invitation mes acolytes se rendirent au bal dans le domaine de Gabriel Chase Haarlok pour pouvoir assister à la grande conjonction et voir cette fameuse « Horloge d’Acier ».

Petit rappel sur le carnaval des lambeaux : la grande conjonction a lieu tous les 13 ans, par contre l’«Horloge d’Acier » commence à chaque fois à sonner chaque heure durant les 13 heures précédant l’éclipse totale.
C’est compte à rebours rythme le déroulement de l’éclipse se produisant à cet instant durant les 13 heures avant son apogée.
Durant le temps où l’éclipse est totale, la Loi Impériale n’a plus cours, cet instant est souvent l’occasion de mener une vendetta ou des assassinats en « toute liberté ».

La salle accueillant l’«Horloge d’Acier » est remplie de rouage si cher à la dynastie des Haarlock.
Une rapide inspection permet de recueillir certaines informations : un pouvoir Warp émane de l’«Horloge d’Acier », les mécanismes ne semblent pas synchronisés avec l’avancé des aiguilles de l’«Horloge d’Acier ».
Le réseau de surveillance permet de voir Larax trouvé et emmener à l’écart un homme avec un trou dans la poitrine. Celui-ci a le même visage que lui, il semble que ce soit le « Faiseur de Veuve ». Il est alors menacé par le masque de Héron et 4 de ses sbires.

Une course poursuite dans des tunnels dérobés commence avec en toile de fond : mes acolytes, les pélerins de Hayte et le « Faiseur de Veuve ».
C’est alors que mes acolytes trouvent une pièce secrète avec une fresque dépeignant les événements suivants :
-Enterrement : Un homme au-dessus d’un vaisseau, attaqué par un vaisseau Haarlock
-Un premier vaisseau, une femme et enfant en pleurs
-Un homme qui tourne le dos et part
-L’homme qui revient
-L’homme tient le vaisseau dans sa main.
Le vaisseau est le « Spear of Destiny », le vaisseau personnel d’Erasmus Haarlock.

La 11ème heure retentit : Des notes terribles sonnent, tous les invités se bouchent les oreilles. Un rire distant retenti. Le masque de Chacal est parmi les invités ,de petits morceaux de cire tombent à ses pieds le désignant comme le « Faiseur de Veuves ».
Le chacal incline la tête vers nous avant de se fondre dans la masse.

La 12ème heure sonne : Les lumières s’éteignent, des cris et des tirs retentissent. Il y a du sang sur les mécanismes, rouage et leviers de l’«Horloge d’Acier » . 2 mains arrachées et ensanglantées sont présentes sur les leviers. L’une d’elle a un anneau, identifié comme celui de la sœur de Larax.
A présent, les mouvements de l’horloge semblent synchronisés. Peut-être sont-ils activables par le sang ?
Le psycher utilise ses compétences pour manipuler les leviers à l’aide des mains arrachées, il vacille un instant, et semble avoir une vision.
« Le cousin d’Erasmus Haarlock a fait tuer la femme et la fille d’Erasmus. Un carnage s’ensuivi où moururent tous ceux qui avaient du sang Haarlock, ce carnage fut perpétré par Erasmus Haarlock, dernier descendant connu de la lignée des Haarlock».

Pour la 13ème heure, tous les invités se regroupent dans la pièce de l’horloge, le soleil a presque entièrement disparu maintenant, la tension est palpable et des armes apparaissent dans toutes les mains. Des torches sont encore allumées.
Puis toutes les horloges se synchronisent, et un millier de mécanismes sonne la 13ème heure.
La voix du masque de Héron, terrifiante, appelle le « Faiseur de Veuve » : « Amenez les bâtards Haarlock, j’ai invoqué le soleil noir avec leur sang ».
Un soleil brille sans aucune lumière, tout ceux qui le voient hurlent et fuient, certains s’arrachent le visage eux-mêmes, il s’agit de l’astre « Tyran ».
Le masque de Héron, nommé le « bien-aimé », commence à se battre avec le « faiseur de veuves ».
Un combat complexe débute, l’influence du soleil noir, le monde autour, et la multitude d’ennemis entourant les acolytes.
C’est à ce moment que Zhaolteck se mis à arroser ses confrères du feu vengeur de son lance-flamme.
Il s’avéra que Zhaolteck était possédé par l’âme d’un démon enfermé dans la dague récupérée lors de l’évasion de l’arène. Les mesure nécessaires ont déjà étaient prises et l’esprit démoniaque expurgé de son corps et son âme.
Au final, le Faiseur se disloque non sans laisser une information vitale : « Il dit que le voyageur va revenir, et qu’il apporte la destruction ».
La tête du « faiseur de veuves » est tout ce qui reste de lui. Les acolytes  la lance sur le balancier de l’« Horloge d’Acier », qui explose (le balancier était en fait son cœur). La tête est maintenant dans le Warp, indestructible et inatteignable.

Les membres de l’Adeptus Arbitres arrivent pour prendre le contrôle de la situation, les acolytes s’échappent pour éviter que leur implication, et par là même celle de l’inquisition, soit révélée.

Plusieurs questions sont à prendre en considération :
-Erasmus Haarlock semble en vie.
-La maison de la bête, les pèlerins de la Hayte, et l’Empereur-Dieu sait qui d’autre, sont impliqués dans ces évènements et semblent poursuivre l’héritage des Haarlock.
-Comment toute une équipe d’acolyte a pu être kidnappée en tant de points différents du secteur Calixis, en simultané et  sans attirer l’attention.
-Pourquoi ces acolytes spécifiques au passé si incertain, d’où la pensée du jour transmise en début de rapport.
-Il semblerait que la famille de Larax soit lié aux Haarlock et en soit des descendants lointains.
-Comme le souligne Morphéus, le chiffre « 13 » apparait souvent dès qu’il s’agit des Haarlock.
-Morphéus craint que les membres de sa cellule inquisitoriale ait du sang de Haarlock dans les veines. Cette piste, même fantasque, ne peut être écartée et doit être explorée.

Avec un zèle et une dévotion toujours plus grande pour la gloire de l'Empereur Dieu,
Inquisiteur Globus Vaarak.

_________________
Préserver l'innocent, purifier l'impur.
Le savoir c'est le pouvoir, l'ignorance est notre alliée.
Pour l'Empereur-Dieu de l'Humanité dans toute Sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zarovitch

avatar

Nombre de messages : 5138
Age : 44
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: GlVa IC017-007   12.05.14 20:40

Inquisiteur Globus Vaarak a raison de prendre en compte mon rapport ce qui m’inquiètes au plus haut point est le fait d'avoir du sang de Haarlock ce qui risquerait de nous mener directement vers de gros ennuis!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antre.forumactif.fr
 
GlVa IC017-007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ANTRE DE LA FOLIE :: Archives et Tables de JDR en attente :: ARCHIVES :: WARHAMMER 40 000 - DARK HERESY-
Sauter vers: